cliquer sur l'image
Auteur(s)
Bruno CALLIES DE SALIES
Titre
Le Grand Maghreb contemporain. Entre régimes autoritaires et islamistes combattants.
Précédé d'une préface d'Alain Gresh (Directeur-adjoint du Monde diplomatique).

Description

Paris, 2010, in 8 br., 248 pages.     
ISBN : 978-2-7200-1160-3
Dim : 1,6 x 16 x 24 cm
Poids : 408 g
Prix : 29 euros

Collection
 —

Commentaire

Le Grand Maghreb - Algérie, Maroc, Tunisie, Libye, et Mauritanie - continue d'attirer l'attention pendant cette première décennie de ce XXIe siècle avec Al-Qaida au Maghreb islamique qui étend son influence jusque dans le Sahel. Les responsables de ces pays s'efforcent d'anéantir cette organisation recourant à la violence armée, mais sont malgré tout peu enclins à accepter des partis qui veulent jouer le rôle d'une opposition politique classique. Ces mêmes responsables considèrent qu'ils détiennent leur pouvoir selon des modalités démocratiques propres à l'histoire de leur pays, et le Maroc est lui-même une " monarchie constitutionnelle, démocratique et sociale" selon la Constitution.

Les populations du Maghreb, massivement jeunes et de plus en plus citadines du fait de la transition démographique, n'ont guère connu les luttes pour l'accession à l'indépendance. Elles sont surtout préoccupées par des conditions de vie quotidienne difficiles (logement, emploi, enseignement, santé). La circulation de l'information (journaux, internet, télévision par satellite, vacances estivales de parents travaillant en Europe) accélère par ailleurs les changements de mentalités. Les exigences se font plus fortes pour réclamer le respect de divers droits et libertés (association, information, condition féminine, etc.).

Cet ouvrage, publié récemment, permet de comprendre les causes du « printemps arabe » dans cette région. L’auteur écrit dans une conclusion prémonitoire « les exigences se font plus fortes pour réclamer le respect des libertés et des droits ». Il donne des clefs pour comprendre la « Révolution de jasmin » en Tunisie, et la dictature finissante de Kadhafi en Libye. L’Algérie de Bouteflika et le Maroc de Mohamed VI ne feront pas l’économie de réformes, même s’il est très probable que celles-ci seront en-dessous des espérances des peuples.

Ce livre comble une lacune : les études consacrées à chacun des Etats du Maghreb ne manquent pas mais rares sont celles qui traitent, en un seul volume, des évolutions politiques de la Mauritanie, du Maroc, de l'Algérie, de la Tunisie et de la Libye, pendant la première décennie de ce XXI° siècle.
Cinq pays donc, cinq systèmes politiques dissemblables, mais qui ont en commun d'être autoritaires, même si, aux marges, la Mauritanie tente d'échapper à ce modèle. Partout les systèmes ont une histoire particulière, des plages de libertés plus ou moins étendues, des systèmes économiques plus ou moins efficaces.
A partir d'enquêtes sur le terrain et de recherches rigoureuses en bibliothèque, l'auteur nous guide dans les méandres de ces systèmes, nous fait comprendre les mécanismes par lesquels les élites au pouvoir se reproduisent, maintiennent un ordre autoritaire, même s'il n'est pas toujours dictatorial.
Le spécialiste appréciera l'exactitude des données et des analyses, tandis que l'amateur disposera des éléments indispensables pour comprendre les jeux et les enjeux d'un grand Maghreb tiraillé entre régimes autoritaires et islamistes combattants.

Extrait de la préface :
[...] Cinq pays donc, cinq systèmes politiques dissemblables, mais qui ont en commun d'être autoritaires, même si, aux marges, la Mauritanie tente d'échapper à ce modèle. L'intérêt de l'ouvrage de Bruno Callies de Salies est de nous guider dans les méandres de ces systèmes, de nous faire comprendre les mécanismes par lesquels les élites au pouvoir se reproduisent, maintiennent un ordre autoritaire, même s'il n'est pas toujours dictatorial. Bien sûr, chaque situation est particulière  : la monarchie règne au Maroc, la république en Algérie, la Jamahiriya en Libye. Partout les systèmes ont une histoire particulière, des plages de libertés plus ou moins étendues, des systèmes économiques plus ou moins efficaces.
Ayant, dans la plupart des cas, empêché l'émergence d'une opposition démocratique, qu'elle soit de tendance « laïque » ou islamiste, les pouvoirs ont créé les conditions de l'apparition de groupes armés, soit purement locaux, soit se rattachant à la grande geste panislamique. Le blocage politique permet aux régimes de mettre les pays européens face au dilemme : « Nous ou les islamistes ». Et les 27 se soumettent à ce chantage, fermant pudiquement les yeux sur les atteintes aux libertés, sur l'emprisonnement des opposants, sur la manipulation des élections. Et toute ouverture du système, telle qu'elle s'est produite par exemple au Maroc au début du règne de Mohammed VI, est réversible, car elle ne dépend que du bon vouloir du souverain ou des élites dirigeantes qui tirent tellement de profits de ce système. Le livre offre, de ce point de vue, nombre d'autres exemples éclairants, dont on peut espérer que les responsables européens sauront méditer les leçons. [...]


On en parle dans les médias...

  •   Télévision : sur i>Télé le 6 juillet 2012, Bruno Callies de Salie est l'invité politique de Sonia Chironi et de Florent Peiffer pour leur chronique.
  •   La situation n'est pas la même pour l'Algérie : Interview par une journaliste d'El Watan (l'un des grands journaux francophones algériens) le 07 février 2011.
  •   Presse écrite :

    - Les obstacles à une réconciliation en Libye. Du vieil antagonisme entre la Tripolitaine et la Cyrénaïque. Article de Bruno Callies de Salies paru dans Le Monde du 5 avril 2011.

    - Le Monde du 3 juillet 2010, critique de Isabelle Mandraud.
  •   A la radio :

    - RFI : le 13 février 2011, L'histoire au présent : l'Afrique du Nord en ébullition par Elikia M'Bokolo avec son invité Bruno Callies de Salies (Mémoire d'un continent, le 13-02-2011) :
    (ou télécharger le fichier mp3).

    -  Radio France Culture : 24-28 janvier 2011 un SPECIAL "Enjeux internationaux" consacré aux Instabilités à venir au Grand Maghreb. Avec l'interview de Bruno Callies de Sallies sur les évènements de Tunisie le 24 janvier.
    (ou télécharger le fichier mp3).

    - Radio France Culture : Intervention de B. Callies de Salies dans l'émission de Thierry Garcin sur le Grand Maghreb, Les évolutions majeures en Afrique du Nord (Les Enjeux internationaux, le 22-06-10)
    (ou télécharger le fichier mp3).

    - Radio Orient : Chronique de Djilali Benchikh (Au fil des pages, le 22-06-10) :
    (ou télécharger le fichier mp3).

    - RFI : le 21-11-10, Elikia M'Bokolo consacre son émission hebdomadaire au Maghreb politique : unité et diversité (Mémoire d'un continent, le 21-11-10) :
    (ou télécharger le fichier mp3).


Bruno Callies de Salies est professeur à l'Ecole militaire de spécialisation de l'outre-mer et de l'étranger (EMSOME). Depuis une vingtaine d'années, ses travaux - principalement publiés dans la revue de Défense nationale, Maghreb Machrek, Confluences Méditerranée, et Le Monde diplomatique - suivent les multiples transformations des Etats du Maghreb. Il enseigne aussi à l'Institut d'économie scientifique et de gestion (IESEG). Il nous donne avec ce livre une suite du Maghreb en mutation paru en 1999.


Sommaire

Table des matières (pdf 135 Kb) - Préface  (pdf 103 Kb)

~ Remerciements — Préface — Introduction

~ 1ère part. Algérie : lente sortie de crise et renforcement du pouvoir présidentiel : I. Loi de " concorde civile " et revendications démocratiques en Kabylie : L'islamisme armé : La loi de " concorde civile " - Le référendum sur la loi de " concorde civile " - L'application de la loi référendaire - Les groupes islamistes combattants Revendications démocratiques en Kabylie : Emeutes et revendications - L'intervention d'Abdelaziz Bouteflika - La politique du chef de l'Etat - Le boycottage des élections législatives et locales - Division des arouch pour l'élection présidentielle - Le règlement partiel de la question berbère II. Abdelaziz Bouteflika  : réélection et renforcement du pouvoir présidentiel : La réélection d'Abdelaziz Bouteflika : Abdelaziz Bouteflika et l'Armée nationale populaire - L'ascension d'Ali Benflis - Le coup de force judiciaire contre le FLN - La victoire d'Abdelaziz Bouteflika La " charte pour la paix et la réconciliation nationale " : " Réconciliation nationale " et jihadistes irréductibles - La " charte pour la paix et la réconciliation nationale " - Les réactions face à la charte - Le référendum sur la charte - Application, succès, et limites de la charte Abdelaziz Bouteflika  : du renforcement politique au plébiscite : Le renforcement d'Abdelaziz Bouteflika au lendemain de sa réélection - Désintérêt des citoyens pour les élections législatives et locales - La réforme de la Constitution - Les candidats à l'élection présidentielle - La campagne électorale et le vote.

~ 2ème part. Libye, Tunisie : des régimes autoritaires à l'apparence démocratique : III. Libye  : réformes difficiles et guerre de succession dans la Jamahiriya : Tentatives de réformes et de succession : Les tentatives de relégitimation et de réconciliation du régime - Les tentatives de réformes économiques - Les tentatives de réformes politiques La gestion des oppositions : L'opposition islamiste (Les Frères musulmans de Libye ; Le Groupe islamique combattant libyen) - L'armée et l'opposition " laïque " (L'opposition en exil ; Les oppositions individuelles) IV. Tunisie  : opposition politique et résistance de la société : Le régime face à l'opposition politique : Amendements constitutionnels et criminalisation de l'opposition politique - Pluralisme symbolique des élections présidentielles - Une opposition parlementaire de figuration et divisée - Les élections présidentielle et législatives de 2009 La résistance de la société  : La contestation des mouvements associatifs défendant les droits de l'homme et les libertés - Le " Mouvement du 18 octobre " - Le rapport de l'Association des journalistes tunisiens - Magistrats et avocats face au régime.

~ 3ème part. Mauritanie, Maroc : des régimes différents mais des libertés en progrès : V. Mauritanie : le coup d'Etat " démocratique " permanent : Dérive autoritaire : Le régime et les oppositions - Tentative d'apaisement - Répression et tentative de coup d'Etat Le renversement du président Maaouiya ould Sid'Ahmed Taya par l'armée : L'élection présidentielle - Organisation de grands procès et annonces de tentatives de putsch - L'éviction du président Maaouiya ould Sid'Ahmed Taya La " transition démocratique " : Le dialogue avec les forces politiques - Les élections locales et nationales - L'élection présidentielle - Espoirs et déceptions d'un mandat interrompu Le " mouvement de redressement " - Réactions au putsch du général Mohamed ould Abdelaziz - L'élection du général Mohamed ould Abdelaziz VI. Maroc : entre rénovation politique et islamisme combattant : Mohamed VI au pouvoir : La prise en main du pouvoir - Les élections législatives " arrangées " de 2002 et les élections municipales de 2003 (La campagne électorale et le vote ; Le gouvernement Jettou et les élections municipales ; Action en direction du peuple marocain ; Le Code de la famille et la question berbère ; Réduire la pauvreté) — L'irruption de l'islamisme combattant et la réorganisation du champ politique : Le roi face à l'islamisme (L'association Justice et Bienfaisance ; Les mouvements salafistes combattants ; L'élimination des mouvements salafistes combattants) - Mohamed VI et les partis politiques (La préparation des élections législatives de 2007 ; Les partis politiques en ordre de bataille ; Bilan du gouvernement sortant et élections législatives ; Des résultats inattendus) - La réorganisation progressive du champ politique (L'" ami du roi " en opération commandée ; Des partis politiques déstabilisés ; La victoire du PAM aux élections municipales.)

~ Conclusion Orientation bibliographique Index des noms propres.

Du même auteur
 —
Autres ouvrages sur le sujet
 —

Retour accueil

Autre recherche

Commande

Conditions de vente, d'envoi
et de paiement

Sale's condition, delivery
and payment

~~