cliquer sur l'image
Auteur(s)
P.-L.-F. PHILASTRE
Titre
Le YI-KING ou livre des changements de la dynastie des Tcheou. Traduit pour la première fois du chinois en français, avec les commentaires traditionnels complets de Tshèng Tsé et de Tshou-hi et des extraits des principaux commentateurs, par P.-L.-F. Philastre

Description

Réimpression photomécanique, sous autorisation et en accord avec le Musée Guimet.
Paris, 1885-1893, 2 vol. in-8° br., 491 et 608 pages. (Réimpression 1992).
Particularité : livre non coupé (info sur la page "fabrication/making").
ISBN : 2-7200-1087-1
Dim : 25 x 17,50 cm
Poids : 1935 g
Prix : 84 euros

Collection
Classiques d'Amérique et d'Orient vol. V
Annales du Musée Guimet Tomes VIII et XXIII

Commentaire

Ce livre de divination composé sous les Hia, complété sous les Chang et achevé sous les Tcheou, nous permet de mieux comprendre l'esprit, la morale, la philosophie et la conception de la vie de tout Chinois.
Le But du Yi-King est la recherche par l'intermédiaire de la cosmologie de l'équilibre harmonique entre l'Être et le monde. Cette recherche nous conduit à considérer le corps humain comme le tripode entre Ciel et Terre, entre le Yin et le Yang qui sont les constituants de la vie. Le Yi-King stimule la réflexion philosophique et métaphysique du Tao céleste qui est l'art de mettre en communication le Ciel et la Terre, les puissances sacrées et les hommes. Il permettait aux chinois de se conformer au rythme universel, fondement de la sagesse. Le Taoïsme mystique entend par là échapper au déterminisme de la vie et de la mort en le transcendant.
Le Yi-king reste encore à notre époque le livre par excellence de référence de cette philosophie, de cette religion, de cette culture.

Le Yi King fait partie des cinq King qui forment avec les Quatre Livres la base de l'enseignement classique.
Les cinq King - compilés par Confucius lui-même selon la tradition - comprenent aussi le Cheu King (Recueil des poésies), le Chou King (Anciennes Annales de l'Empire), le Li Ki (Mémorial des Devoirs et des Cérémonies), et le Tch'ouenn Ts'iou (Annales particulières de la principauté de Lou).


Sommaire

[Tome 1] : ~ Introduction. - Commentaire sur le titre du Yi-King
~ Kouâ n° 1. Khièn : Activité. - Commentaire sur l'expression des représentations. - Kouâ n° 2. Khouen : passivité. - Commentaire sur l'expression des représentations. - Kouâ n° 3. Tshouen : naissance des êtres. - Kouâ n° 4. Mong : développement de l'intelligence. - Kouâ n° 5. Su : l'attente. - Kouâ n° 6. Song : le doute. - Kouâ n° 7. Shi : le groupement de la foule. - Kouâ n° 8. Pi : I'association. - Kouâ n° 9. Siao : t'shou ; petit arrêt. - Kouâ n° 10. Li : les règles rituelles. - Kouâ n° 11. Thaé : prospérité. - Kouâ n° 12. P'i : décadence.. - Kouâ n° 13. Thong Jèn : identité des hommes. - Kouâ n° 14. Tae yeou : grand avoir. - Kouâ n° 15. Khien : modestie. - Kouâ n° 16. Yu : satisfaction. - Kouâ n° 17. Souèi : entraînement et action de suivre. - Kouâ n° 18. Kou : les causes. - Kouâ n° 19. Lin : troubles et surveillance. - Kouâ n° 20. Kouân : l'objet de l'observation. - Kouâ n° 21. She ho : couper court à I'erreur. - Kouâ n° 22. Pi : orner et régulariser. - Kouâ n° 23. Po : user peu à peu, déclin. - Kouâ n° 24. Fou : retour en sens opposé. - Kouâ n° 25. Woù Wàngj : absence d'irrégularité. - Kouâ n° 26. Tae tshou : grand arrêt. - Kouâ n° 27. Yi : la nourriture. - Kouâ n° 28. Tae Kuo : ce qui est grand traverse. - Kouâ n° 29. Khàn : chute dans l'abîme. - Kouâ n° 30. Li : jonction et séparation.

[Tome 2] :
~ Kouâ n° 31. Hièn :
influence. - Kouâ n° 32. Hing : perpétuité. - Kouâ n° 33. Thouen : se retirer en arrière. - Kouâ n° 34. Ta tshâng : parfait épanouissement. - Kouâ n° 35. Tsin : progression en avant. - Kouâ n° 36. Ming yi : blessures. - Kouâ n° 37. Kia jén : hommes de la famille. - Kouâ n° 38. Khouei : opposition. - Kouâ n° 39. Kiên : difficulté. - Kouâ n° 40. Kiaê : délivrance. - Kouâ n° 41. Souên : décroissance. - Kouâ n° 42. Yi : croissance. - Kouâ n° 43. Kouae : détermination. - Kouâ n° 44. Keou : rencontre (conjonction). - Kouâ n° 45. T'souei : rassemblement, réunion. - Kouâ n° 46. Sheng : naissance, élévation. - Kouâ n° 47. Kouen : misère. - Kouâ n° 48. Tsing : le puits. - Kouâ n° 49. Kô : modifier, changer. - Kouâ n° 50. Ting : trépied. - Kouâ n° 51. Tshén : l'objet, l'ustensile. - Kouâ n° 52. Kén : l'arrêt. - Kouâ n° 53. Tsien : progression en avant. - Kouâ n° 54. Kouei mei ; mariage. - Kouâ n° 55. Fong : grandeur. - Kouâ n° 56. Lou : voyageur, étranger. - Kouâ n° 57. Souén : entrer. - Kouâ n° 58.Touei : plaire. - Kouâ n° 59. Hoân : séparation. - Kouâ n° 60. Tsié : définir, régler. - Kouâ n° 61. Tshong Fou : confiance, certitude. - Kouâ n° 62. Siao Kuo : petit excès. - Kouâ n° 63. Ki tsi : déjà établi. - Kouâ n° 64. Vi tsi : pas encore établi.
~ Formules annexées - Ordre des Kouâ - Les oppositions des Kouâ - Table analytique de quelques expressions remarquables dans les formules des Kouâ - Conclusion - Postface.

Du même auteur
 —
Textes chinois classiques
CHEU KING Texte chinois avec double traduction en français et en latin, une introduction et un vocabulaire par S. Couvreur
LAO TSE Tao Tö King Le livre de la voie et de la vertu, texte chinois établi et traduit avec des notes critiques et une introduction par J. J. L. Duyvendak
SEU CHOU Les Quatre Livres avec un commentaire abrégé en chinois, une double traduction en français et en latin et un vocabulaire des lettres et des noms propres par S. Couvreur

Retour accueil

Autre recherche

Commande

Conditions de vente, d'envoi
et de paiement

Sale's condition, delivery
and payment

~~